07 mai 2021

J'ai lu : Peindre la pluie en couleurs d'Aurelie Tramier

  Je viens de terminer ce joli roman d’Aurelie Tramier. Vraiment bien ! J’ai été happée par l’histoire du début à la fin. C’est fluide, prenant et surtout très émouvant. C’est l’histoire de deux enfants, Eliott et Léa, qui ont perdu leurs parents suite à un tragique accident de voiture et qui se retrouvent alors accueillis chez leur tante Morgane. Directrice de crèche , célibataire, cette dernière n’est pourtant pas du tout à l’aise avec cette nouvelle mission qui chamboule complètement son quotidien. Chacun essaie... [Lire la suite]

30 avril 2021

Lecture jeunesse : La trilogie " Signé Sixtine" de Roxane Dambre

Signe Sixtine  Saga fantastique de Roxane Dambre, chez Calmann-Lévy et aux éditions de l’épée 3 tomes - à partir de 11/12 ans   Avec un titre pareil, il fallait absolument que j’achète ce roman pour ma fille qui porte le même prénom. J’ai été attirée également par la belle couverture aux reflets dorés et le sujet à tout de suite plu à Sixtine, mordue d’histoires avec enquêtes et  mystères. Cette trilogie va faire son bonheur. Le second tome reçu aujourd’hui sera certainement terminé ce we étant... [Lire la suite]
23 avril 2021

J'ai lu : Une évidence de Agnès Martin-Lugand

Lecture terminée ! Il était long celui-là ; un vrai film. Cela m’a changé de mes petits romans rapides. On est vite embarqué dans l’histoire de Reine, mère célibataire qui élève seul Noé, son fils de 17 ans. Sa vie est basée sur un mensonge qu’elle va s’obliger de dévoiler par une rencontre inattendue. Tout le récit nous fait voyager au cœur de Saint-Malo et la beauté de ses paysages. Rapidement une histoire d’amour se profile mais les relations deviennent compliquées. À la fin tout s’accélère avec une complicité mère-fils... [Lire la suite]
Posté par hoppenot à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 avril 2021

J'ai lu : La Familia Grande

Lecture terminée en 48h pour ce roman-temoignage de Camille Kouchner, dont j’ai eu de nombreux échos sur les réseaux. C’est avant tout une histoire de famille, recomposée, celle qui prônait la « liberté ». Fous rires en pagaille , on refait le monde, on enchaine les grands déjeuners, on joue, on chante, on danse, on boit, on fume, on saute à poils dans la piscine, les enfants se roulent des pelles, bains de minuit, on parle cul, on en rigole entre enfants et parents soixante-huitards. C’est la confusion totale. Il n’y a... [Lire la suite]
Posté par hoppenot à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 avril 2021

J'ai lu : La divine comédie de nos vies

  Je résumerais cette lecture par : Jolie histoire sur l’amitié et la liberté avec une fin surprenante. L’auteur nous embarque dans une série de souvenirs de jeunesse de bons amis dont le cri de guerre est « Un pour tous... tous copains ! ». Cela peut paraître gnangnan comme slogan mais c’est bien plus profond que ça et on comprend au fil des pages et de leurs tribulations quels sont les liens qui unissent à jamais David, Jérôme, Sacha et Marc. Aujourd’hui quadragénaire, cette bande de potes se retrouve... [Lire la suite]
29 mars 2021

J'ai lu : Les Frangines d'Adèle Bréau

Je viens de terminer ce roman plein de vie qui s’apparente à une vraie saga familiale sous le soleil provençal. L’histoire nous dresse le portait de 3 frangines rassemblées un été dans leur maison de famille, La Garrigue, et chacune doit trouver sa place pour l’équilibre familial. On entendrait presque les cigales chanter pendant notre lecture. Dans la famille Carpentier il y a la mère, - séparée depuis peu et qui essaie de se reconstruire-, sa fille aînée - l’élégante Mathilde, très disciplinée, la cheftaine pleine de... [Lire la suite]
Posté par hoppenot à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 mars 2021

J’ai lu : Je ne te pensais pas si fragile

    Il s’agit d’un livre-témoignage sur le Burn-out, celui du syndrome d’épuisement professionnel, écrit par Kikka. Dans cette auto-fiction, l’auteure nous raconte la descente en enfer progressive de Clotilde au sein de son entreprise par le harcèlement et les brimades sans discontinue d’un supérieur toxique qui l’a complètement brisée. Et pourtant, elle donne tout ce qu’elle peut jusqu’à sacrifier sa vie de famille pour satisfaire les exigences de Karl, ce nouveau directeur aux agissements douteux. Je relèverai cette... [Lire la suite]
Posté par hoppenot à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mars 2021

J'ai lu : Un bonheur que je ne souhaite à personne

Ce bouquin m’a particulièrement touché exerçant aujourd'hui le métier d'AESH (Accompagnant d'Élèves en Situation de Handicap) depuis 8 ans déjà-anciennement appelé AVS (Auxiliaire de Vie Scolaire). Il raconte le combat d’une mère depuis le diagnostic de l’autisme de son fils César jusqu’à son entrée à l’école qui n’aura pas été sans embûche. « (...) face à l’injustice du handicap, personne n’est préparé. » C’est presque un roman autobiographique puisque l’auteur a également une fille autiste du même âge... [Lire la suite]
21 février 2021

J'ai lu : Le discours de Fabrice Caro

Je viens de terminer ce roman super drôle de Fabrice Caro. J’ai vraiment passé un très bon moment en lisant cette comédie et j’ai hâte d’ailleurs de voir désormais son adaptation cinématographique. Au théâtre aussi, ce serait amusant à voir. Tout l’histoire se passe lors d’un dîner familiale interminable. Adrien le protagoniste est sollicité pour faire un discours pour le mariage de sa sœur . Quelle plaie ! Ce dernier, ne se sentant pas l’âme d’un grand orateur, aimerait alors y échapper pour se délester de ce fardeau mais il a... [Lire la suite]
Posté par hoppenot à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 janvier 2021

J’ai lu : Ces petits riens qui font une vie

  Il s’agit d’un roman feel good au titre accrocheur, tel une jolie comédie familiale que j’aurais parfaitement vu retranscrite au cinéma. Je voyais d’ailleurs tout à fait Gérard Darmon dans le rôle du personnage principal et Gérard Jugnot dans celui de l’autre grand-père excentrique. C’est donc l’histoire de Jean-Paul qui devient grand-père mais qui a du mal à assumer socialement son nouveau statut et qui ne se sent aussi pas prêt encore à prendre sa retraite au grand dam de sa femme qui n’attend que ça. Il fait... [Lire la suite]