Cet été j'ai lu 3 bouquins. Voici mon avis sur ces derniers. 

image

 

J'ai commencé par "Dieu est un pote à moi" de Cyril Massarotto que j'ai lu d'une traite.

image

Facile et rapide à lire mais mon ressenti est mitigé car le style est particulier. Aux premières pages je l'ai trouvé plutôt vulgaire en me demandant "mais qu'est ce que je suis en train de lire??". C'est un peu du "sans filtre" avec quelques passages durs à lire mais certains profonds même si les vérités émises ne m'ont pas convaincues. C'est cependant un livre intéressant qui peut se lire par des personnes de religions diverses et il appelle à réfléchir. On sent que l'auteur voulait choquer mais j'ai bien aimé la partie où le protagoniste doûte sur la présence de Dieu pendant une épreuve difficile de sa vie et les réponses que ce dernier émet. Je l'ai fait lire à ma belle mère et à une tante. J'ai apprécié nos échanges à la suite de sa lecture.

image

Celui que j'ai préféré dans ma sélection fut "Un doux pardon" de Lori Nelson Spielman

image

J'ai accroché tout de suite ! Un vrai téléfilm à rebondissements avec des aveux, mensonges, trahison, une histoire d´amour, de la jalousie et beaucoup de culpabilité aussi...bref un bon melting-pot de sentiments, un tout qui nous tient en haleine.

Demander pardon ou l'accorder n'est pas chose facile mais semble pourtant tellement libérateur, même si cela peut provoquer parfois quelques dégâts. Toute vérité n'est pas forcément bonne à dire non plus...bref, je ne vous en dis pas plus, mais j'ai vraiment beaucoup aimé !

image

 

J'ai terminé par " La petite boulangerie du bout du monde" de Jenny Colgan.

image

J'en avais eu beaucoup d'échos positifs sur la toile..."Une pépite, un livre qui fait du bien etc..." Personnellement, j'ai été un peu déçue. C'est un gentil roman de gare un peu mievreux selon moi. J'ai quand même réussi à lire les 495 pages mais il y a eut beaucoup de longeurs Et j'ai cru ne jamais arriver au bout...le livre qui ne fini jamais ;) Cela m'a tout de même donné envie de manger du bon pain et j'ai commencé à trouver l'histoire intéressante à la moitié voir les trois quarts du livre où enfin il y a eut un peu d'animations. Une jolie histoire certes qu'on regarderait volontiers sur M6 un dimanche après-midi au coin du feu.

image