Voici le dernier livre que j'ai terminé récemment. Il s'agit du second livre de Marielle Blanchier, aujourd'hui maman de 14 enfants.

image

J'avais déjà lu son premier livre que j'ai beaucoup aimé avec ses conseils pratiques pour s'organiser ou encore ses bonnes recettes de plats familiaux pour sa famille XXL.

image

Ce second livre est tout autre car tourné essentiellement sur son vécu personnel vis à vis de sa foi et ses divers engagements. Néanmoins je m'attendais à en savoir plus sur son quotidien et surtout sur le devenir de ses enfants avec pourquoi pas quelques photos. Pourtant le titre était bien explicite me direz-vous : "Itineraire spirituel..."

Elle nous parle ainsi de sa position dans la foi chrétienne et de la richesse de sa participation active d'accompagnements multiples comme la préparation au mariage, au baptême, l'éveil...Elle évoque aussi ses animations en aumônerie, le catéchisme des primaires, ou encore ses rencontres auprès d'étudiants.

Ma belle mère qui l'a lu aussi a trouvé que ça faisait un peu prétentieux d'énumérer toutes ses actions même si elle était en totale admiration face à cette femme incroyable qui arrive à faire autant de choses avec tant d'enfants à charge. 

Cela traduit sa soif du Christ.

Marielle détaille son cheminement vers Dieu, ses doutes et son besoin de prières quotidiennes ; une vraie prise de conscience spirituelle dans chaque étape de sa vie, un véritable abandon de soi qui a affirmé la place de la religion au cœur de sa vie.

Pour tout événement, elle fait référence à un passage de la Bible.
Tout ce qu'elle vit, se fait à travers le Christ. Elle évoque sa conversion progressive, s'interroge, et trouve des réponses dans les écritures.

Exemple :  "vivre une grossesse et un accouchement, c'est aussi se rapprocher de toutes les femmes privées de soins, qui enfantent seules dans des situations extrêmes, et doivent faire face à des dénouements parfois malheureux (...) Dans un condensé de neuf mois, cette petite aventure humaine de la naissance raconte quelque chose de la grande aventure du peuple de Dieu (..). L'allaitement est ainsi une prière en lui-même : le simple fait d'avoir son enfant au sein est une louange à Dieu (..).*"

Tout cela est beau et n'est pas faux certes, mais pour moi c'est un peu "too much".

Il a aussi un chapitre touchant sur ses fausses couches.

 Son apprentissage à Dieu passe par la prière quotidienne qui est devenue un réel besoin, une force, une évidence. Sa vie de tous les jours prend ainsi une toute autre dimension.

Extrait : "(..) Chaque action, de l'épluchage des pommes de terre au tri des vêtements, du change du bébé à la peinture de la grille, devient un moment habité par Dieu plutôt qu'une corvée que je cherche à fuir. (...) La compagnie de Dieu au cœur de ma vie m'insuffle l'énergie et les capacités que je peux alors insuffler à mon foyer sans vouloir le fuir. Je ne suis plus seule lorsque je fais la cuisine ou quand je réponds à cinq sollicitations à la fois sans perdre patience". 


"(...) Ainsi je ne vois plus l'aspirateur de la même façon : il devient l'outil du don de moi, l'affirmation de ma soif de vie sur des sentiers inconnus, l'expression de ma joie et de mon amour "

Vu comme ça, pourquoi pas. ok c'est sorti de son contexte mais perso je n'y pense pas quand je fais le ménage ;)

Au travers son deuxième ouvrage, Marielle Blanchier a voulu surtout témoigner de tout ce que sa foi lui a apporté et nous le faire partager.

"Témoigner de l'Évangile m'a semblé devenir une urgence après monbouleversement spirituel".

Ses expériences l'ont aidées à grandir dans la foi, à se sentir vivante grâce à son investissement dans ses différentes missions pastorales. Et c'est cette envie de transmettre qui revient à son désir de donner la vie.

Il y a aussi un chapitre "organisation et management" dans lequel elle parle de "multitasking" pour gérer et dispatcher les taches.


Intéressante sa vision des répartitions des tâches dans la maison et le pourquoi de la non mise en place d'un tableau pour prôner la spontanéité, l'envie et que chacun se retrouve face à ses responsabilités dans cette tentative de cohésion familiale.

Je reste donc un peu mitigé dans mon ressenti sur ce livre mais est-ce peut-être certainement aussi par rapport à mon propre vecu dans ma foi chretienne. Je n'ai pas adhéré à tout mais cela ne m'a pas empêché pour autant de parcourir son livre jusqu'à la dernière page ;)