Le tout premier roman d'Aurelie Valognes que j'ai lu, fut " Nos adorables belles filles" (j'en parle ICI). Il restera d'ailleurs mon préféré. J'ai lu avec autant de facilité les suivants : un vrai plaisir de lire cette romancière.

image

image

Je viens donc de terminer son petit dernier intitulé "Au petit bonheur la chance" et je m'impatientais de retrouver la fraîcheur et la légèreté des mots d'Aurelie Valognes.

"Au petit bonheur la chance" est une jolie histoire avec des personnages toujours aussi attachants.

image

Dans la lignée de ses précédents romans, celui là s'est lu rapidement et j´apprécie son style d'écriture fluide avec ses paragraphes courts. Mon ressenti reste un peu mitigé car j'ai trouvé le démarrage un peu long et j'ai été davantage captivée par le dernier quart du livre.

Je m'attendais à sourire davantage en référence à ses dernières histoires mais cette fois-ci l'histoire était plus triste même si elle reste trés belle.

L'auteure a réussi à nous plonger brillamment dans les années 60/70 et on imagine aisément le scénario à l'écran.

Les titres des chapitres m'ont fait beaucoup sourire aussi ;)

Voici un passage que j'ai bien aimé :

"Ceux que tu aimes le plus vont et viennent, repartent et reviennent. En prenant un bout de ton coeur à chaque fois. Mais tu ne vas pas te priver d'aimer de peur de devoir souffrir un peu ?Tout ce bonheur ne vaut-il pas un petit pincement au cœur ?"

Et j'ai été attendrie par le long mot de l'auteure juste après l'épilogue, pour nous en dire un peu plus sur le pourquoi de cette histoire.

A emmener sur la plage !

image