image



Après son récit "Nos étoiles ont filé" très remarqué paru en 2010 (de tous les livres-temoignages que j'ai lu, ce fut l'histoire qui m'a le plus bouleversée), Anne-Marie Revol a écrit ici son premier roman d'aventures "Gaspard ne répond plus ".

L'histoire de ce roman est assez originale. On a envie de connaître le dénouement des péripéties du protagoniste, et on verrait bien le scénario repris dans un téléfilm du dimanche soir.

C'est une lecture intéressante, plutôt amusante,  avec un rythme soutenu grâce à une alternance de différentes narrations.
Néanmoins il y a vraiment trop de longueurs... notamment au moment de la lecture des mémoires d'Hubert. 250 pages auraient suffit au lieu des 437 où j'ai cru ne jamais arriver au bout.

C'est l'histoire de Gaspard, un jeune homme, qui participe à un jeu de téléréalité en Asie et qui, malencontreusement, est victime d'un accident en tombant d'un camion en pleine nuit.
Tout le monde s'affole car on ne trouve plus aucune trace de lui et l'équipe de Production à Paris se démène pour le retrouver.
Recueilli dans une tribu près de la frontière chinoise - ou plutôt pris en otage - Gaspard va découvrir une nouvelle civilisation qui en attendra beaucoup de lui.
On jongle entre trois récits :
1- il y a l'histoire intriguante et touchante d'Hubert, l'ancien chef de la tribu, telle une bibliographie dévoilée au travers son journal de bord...un peu longue bien qu'intéressante.
2- les mésaventures de Gaspard blessé, perdu au Vietnam et qui souhaite retrouver les siens
3- et la vie à Paris où tout le monde se donne les moyens de retrouver l'aventurier perdu  

L'écriture est fluide et cette drôle d'histoire m'a interpellé mais mon avis reste mitigé m'ayant surprise à sauter parfois quelques passages pour aller à l'essentiel.

image