image


Je viens de terminer les 336 pages de Russel Banks, un écrivain américain, qui raconte à travers 4 voix une tragédie qui touche tout un village suite à un terrible accident d'un bus scolaire provoquant ainsi la mort de 14 enfants.
Très addictif, ce roman psychologique -certes un peu sombre à lire en plein été me direz-vous - relate la tristesse d'une communauté entière et son désir de trouver un coupable à ce drame pour apaiser leur chagrin et peut être mieux surmonter leur douleur. Russel Banks en décrit également tout l'impact social et les conséquences individuelles d'un tel accident.
L'auteur donne la parole à 4 protagonistes qui nous retranscrivent chacun leur point de vue de la situation.
Il y a celui de Dolorès, choquée car elle conduisait le bus ce matin là, celui de Billy Ansel, inconsolable père de famille déjà veuf qui a perdu ses jumeaux sous ses propres yeux, celui de Mitchell Stephens, avocat new-yorkais qui tente de mener son enquête et celui de Nicole -probablement le plus bouleversant- une adolescente rescapée qui a perdu l'usage de ses jambes.
Une grande tristesse ressort de ce livre indéniablement et on le referme un peu abasourdi par les histoires et la douleur de chacun. Il ne faut pas se fier au titre c'est certain ;)
Au lecteur ensuite d'en tirer ses propres conclusions. Le sujet peut certainement rebuter plus d'un mais j'ai apprécié la justesse et la profondeur des sentiments dépeints.
J'avoue qu'au départ je ne savais pas trop quoi en penser de cette fin que je vous laisse évidemment le soin de découvrir. Et j'ai eu plaisir d'échanger dessus avec ma tante qui m'avait conseillé cette lecture, et c'est rigolo car nous n'avons pas émis les mêmes hypothèses, donc chacun comprendra ce qu'il voudra.
De beaux lendemains a fait l'objet d'une adaptation cinématographique par le réalisateur Atom Egoyan et a obtenu le grand prix du festival de Cannes 1997. J'aimerais le visionner car cela pourrait peut-être mieux m'éclairer.
Je ne le classerai pas pour autant dans mon top de mes meilleures lectures mais ce fut tout de même un livre assez prenant et pas inintéressant.

Je vais m'attaquer à quelque chose de plus lèger pour le suivant ;)