image


J´ai terminé le dernier roman de Virginie Grimaldi aux éditions Fayard au bord de la piscine le week-end dernier.

J'aime beaucoup son univers et sa plume dont voici un extrait avec ce joli passage  :
"(...) La vie est comme une danse. On entre en scène, on apprend les pas, on se laisse porter, on compte les temps, et on tire sa révérence."

J'ai quitté Joséphine, Marceline, Rosalie, Marius, Anatole et Gustave, les habitants de l'impasse des Colibris, avec lesquels j'ai passé un agréable moment.
C'est une belle histoire qui raconte le combat d'un groupe de voisins octogénaires qui s'unissent, prêts à tout, pour sauver leurs maisons. 
Les personnages que forment les "octogeniaux" sont touchants et avec des retours en arrière réguliers on comprend leur fort attachement à leur quartier avec leurs joies et leurs peines.
J'ai aimé leurs répliques piquantes et les nombreuses touches d'humour qui se dégagent de ces 349 pages à travers leur rébellion.
On passe sans cesse des souvenirs des protagonistes à leur lutte acharnée et amusante qu'ils essaient tant bien que mal de mener pour éviter coûte que coûte leur expropriation.
C'est avant tout une histoire d'amitié mais d'autres thèmes sont abordés comme le couple, la maladie, les relations entre générations...et vous trouverez même un clin d'œil à ses précèdents romans.
Encore une petite pépite à dévorer pleine de douceurs et de positivités pour ce roman simple et authentique.